Bonjour Peter,

Il est vrai que l’individualisme est de plus en plus fort dans notre société. C’est ce sentiment qui est la cause d’une grande partie de la pauvreté, de la disparition de nombreuses espèces animales, de l’accélération de la destruction de la planète. Tout comme les abeilles, nous sommes un maillon d’une chaîne qui pour survivre a besoin que chacun se respecte , respecte le rôle qu’il a à tenir, et soit solidaire. C’est la condition de notre survie , et le port du masque en fait partie.
Bien amicalement.
Maryse.